Skip to content

Les études

Dans le cadre du développement du projet des Gorges de Haute-Dordogne et conformément aux réglementations en vigueur, une étude d'impact sur l'environnement a été réalisée. Son contenu est régi par le Code de l'Environnement (Article R. 122-5). C’est un élément clé dans l'évaluation d'un projet, et a pour vocation d'analyser les enjeux du secteur étudié, de définir une implantation de moindre impact, de lister les impacts éventuels sur l'environnement et la santé des riverains, ainsi que les mesures prises visant à les éviter, les réduire ou les compenser. L'étude d'impact sur l'environnement a été réalisée par une équipe pluridisciplinaire dont les domaines d'expertises recoupent l'ensemble des composantes de l'environnement, aussi bien sur l'environnement naturel, le paysage, l'acoustique, l'environnement socio-économique.

Respect de la biodiversité locale

Milan Royal

La zone d’étude du projet est principalement caractérisée par des plantations de conifères, des boisements naturels et quelques milieux ouverts constitués par des prairies pâturées, landes et prairies humides. L’état initial menée par CERA environnement a permis d’identifier les enjeux pour l’ensemble des composantes naturelles étudiées.

Fort de cet inventaire, TotalEnergies mettra en œuvre, lors de la phase de construction, une série de mesures de protection de certaines espèces ainsi que l’inventaire régulier de la dissémination des plantes invasives.

Pour ce qui concerne la faune locale, les principaux enjeux se situent au niveau des chiroptères et de certains rapaces. TotalEnergies intègre depuis des dizaines d’années dans ses programmes de construction et d’exploitation de parcs éoliens des mesures conservatoires (planning de construction hors période de nidification, bridage, effarouchement…) pour conforter la présence de ces espèces sur les lieux.

Étude Acoustique

Des sonomètres ont été installés chez certains habitants autour de la zone d’études. 

Les mesures ont été réalisées du 14 au 26 décembre conformément à la norme NF S 31-010 relative à la caractérisation et au mesurage des bruits de l’environnement et à la norme NFS 31-114 et permettent de déterminer l’état sonore initial.

L’échelle de bruit ci-contre permet d’apprécier et de comparer différents niveaux sonores et types de bruit. Le bruit perceptible à 500m d’une éolienne est comparable au bruit d’un lave-vaisselle silencieux.

En matière acoustique, la règlementation française est la plus stricte d’Europe avec une émergence sonore (différence du niveau sonore quand l’éolienne est en fonctionnement avec l’état initial) due à l’éolienne qui doit être inférieure à 5 dB en journée et 3 dB la nuit.

Dans les 6 mois après la mise en service du parc éolien, des mesures acoustiques seront à nouveau réalisées, conformément à l’arrêté des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) du 26 août 2011. 

L’emplacement des futures éoliennes a été définie en fonction des différents enjeux environnementaux.

Le parc dans son environnement paysager

chateau_de_miremont.jpg

Les ruines permettent une vue panoramique vers le nord-ouest. Le projet éolien se détache au-dessus de la ligne d’horizon.

eglise_dordogne.jpg

La petite route au sud du village de Chalvignac permet une vue dominante sur le bourg, avec les gorges de la Dordogne en arrière-plan. Le projet éolien apparaît au-dessus de la ligne d’horizon, de part et d’autre du clocher.

gorges_dordogne.jpg

La D65 offre une fenêtre en direction du projet éolien entre Labouldoire et Lalo, sur le plateau au sud des gorges de la Dordogne. Les éoliennes apparaissent sur le versant opposé.

 

saint_hilaire.jpg

 

lapleau.jpg

Point de vue en direction du nord-est, l’ensemble du parc éolien est visible.

neuvic.jpg

Prise de vue en direction du sud-ouest seul les éoliennes 3 et 4 sont visibles, E1 et E2 sont masquées par le bâtiment au premier plan.

 

Présentation des bureaux d'études

Dans le cadre de l’Enquête Publique, les études réalisées seront mises à disposition du public pour consultation.

ENCIS environnement est un bureau d’études spécialisé dans les Energies Renouvelables et l’Environnement. Il a été fondé en 2004. Il réalise le volet paysager et l’assemblage de l’étude d’impact.

Delhom Acoustique réalise des études acoustiques sur des projets d’aménagements urbain et industriel depuis plus de 25 ans. 

CERA environnement est un bureau d’études spécialisé dans l’expertise de la faune, de la flore et des milieux naturels, fondée en 1998. Il intervient dans la définition des mesures permettant de minimiser les impacts des aménagements sur l’environnement.