Skip to content

LES OBJECTIFS FRANCAIS

Les objectifs de la loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte permettent d’envisager un fort développement des énergies renouvelables en France.

La puissance du parc éolien français s’élève à près de 17 610 MW au 31 décembre 2020 et la production d’électricité éolienne s’élève à 39,7 TWh sur l’année 2020 ce qui représente plus de 8,8 % de la consommation électrique française en 2020

Source : Panorama de l'électricite SER/RTE au 31/12/2020

Fonctionnement d'une éolienne

  • L’électricité éolienne est produite par la rotation des pales entraînées par l’énergie cinétique du vent.
  • Les pales attachées au moyeu forment le rotor.
  • Une girouette et un anémomètre sont situés au dessus de la nacelle.
  • La girouette permet au rotor de s’orienter automatiquement face au vent dominant grâce à des moteurs de giration installés dans la nacelle.
  • L’anémomètre permet de déclencher la rotation des pales une fois la vitesse de vent de démarrage atteinte (3 m/s soit 11 km/h) et de l’arrêter une fois la vitesse de vent de coupure atteinte (25 m/s soit 90 km/h).
  • La vitesse de rotation dépend de lavitesse du vent. Le rotor entraîne en direct un arbre qui permet à la génératrice de produire de l’électricité en 690 Volts.
  • La tension est aussitôt élevée en 20 000 Volts par un transformateur interne à l’éolienne.
  • L’électricité est alors acheminée le long du mât puis par câble souterrain jusqu’au poste de livraison.
  • Le poste de livraison recueille l’électricité produite et l’expédie sur le réseau Enedis par câble souterrain jusqu’au poste source le plus proche.

Parcours De l'électricité

 

parcours_de_lelectricite_.png